Traces

Traces

Reportages et entretiens sur la société

Claret.S

Il y a quelques années j'ai réalisé une série de reportages et d'entretiens sur des questions comme l'intégration ou plus largement sur le multiculturalisme et ses conséquences. Ces sujets n'ont jamais été autant d'actualité. Je me propose de les livrer à l'écoute des plus curieux. Ces anciennes productions seront complétées par de nouvelles au fur et à mesure de mes interrogations et rencontres.

En cours de lecture

Récit de Vie : Ken Khun nous raconte l'enfer communiste du régime Khmer rouge.2/2

Deuxième et dernière partie de notre Podcast sur la vie de Ken Khun.

Ken Khun fut professeur de littérature avant l'arrivée des communistes Khmers à Phnom Penh en avril 1975. Comme l'ensemble des intellectuels cambodgiens il est contraint d'aller travailler dans les rizières. Il va vivre l'enfer de l'esclavage communiste. C'est en 1980 qu'il parvient à fuir vers la France, où il sera accueillit en réfugié politique. Il est l'auteur du livre "De la dictature des Khmers rouges à l'occupation vietnamienne."

En cours de lecture

Récit de Vie : Ken Khun nous raconte l'enfer communiste du régime Khmer rouge.

Ken Khun fut professeur de littérature avant l'arrivée des communistes Khmers à Phnom Penh en avril 1975. Comme l'ensemble des intellectuels cambodgiens il est contraint d'aller travailler dans les rizières. Il va vivre l'enfer de l'esclavage communiste. C'est en 1980 qu'il parvient à fuir vers la France, où il sera accueillit en réfugié politique. Il est l'auteur du livre "De la dictature des Khmers rouges à l'occupation vietnamienne."

En cours de lecture

La vérité sur les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif avec Roger Vétillard (2/2)

Seconde et dernière partie de notre podcast consacré aux massacres de Sétif.

Roger Vétillard est né à Sétif. Il a donc très tôt entendu parler de ce qu’il est convenu d’appeler, les massacres de Sétif et de Guelma. Un beau jour, lassé d’entendre le récit d’une histoire falsifiée à force de manipulation politique et d’occultation idéologique, ce médecin de Toulouse décide de mener sa propre enquête historique. Pendant près de 7 ans, il va consulter les archives françaises, algériennes, anglo-saxonnes, et aller à la rencontre de nombreux témoins. Le fruit de ce travail est concentré dans un livre objectif et rigoureux « Sétif, mai 1945 : massacres en Algérie » (Editions de Paris). C’est de façon méticuleuse qu’il restitue à l’histoire la complexité et les nuances dont personne ne devrait la priver. Il y précise, que lors de ce 8 Mai 1945, ce sont les massacres d’Européens qui ont engendré la répression des manifestants indépendantistes. Un élément que l’on a tendance à occulter.

En cours de lecture

Perpignan : escapade dans le quartier Saint Jacques

Le quartier Saint-Jacques (en catalan, barri de Sant Jaume) est un des quartiers médiévaux du centre historique dePerpignan. De 1243 à 1493, il abrita le quartier juif (Call en catalan) de la ville. Il ne subsiste à l'heure actuelle rien de cette présence juive au Moyen Âge à part une "citerne" (non visitable) du Couvent des Minimes qui serait selon certains archéologues l'ancien mikvé ou bain rituel des Juifs. Le quartier est riche d'un patrimoine architectural important . Il est inscrit au Secteur sauvegardé de Perpignan depuis 1995. Aujourd'hui, le quartier Saint-Jacques est connu pour abriter une des rares communautés gitanes de centre-ville en France.

Jean-Bernard Mathon conservateur-restaurateur de biens culturels, militant associatif nous raconte ce quartier.

En cours de lecture

La vérité sur les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif avec Roger Vétillard (1/2)

Roger Vétillard est né à Sétif. Il a donc très tôt entendu parler de ce qu’il est convenu d’appeler, les massacres de Sétif et de Guelma. Un beau jour, lassé d’entendre le récit d’une histoire falsifiée à force de manipulation politique et d’occultation idéologique, ce médecin de Toulouse décide de mener sa propre enquête historique. Pendant près de 7 ans, il va consulter les archives françaises, algériennes, anglo-saxonnes, et aller à la rencontre de nombreux témoins. Le fruit de ce travail est concentré dans un livre objectif et rigoureux « Sétif, mai 1945 : massacres en Algérie » (Editions de Paris). C’est de façon méticuleuse qu’il restitue à l’histoire la complexité et les nuances dont personne ne devrait la priver. Il y précise, que lors de ce 8 Mai 1945, ce sont les massacres d’Européens qui ont engendré la répression des manifestants indépendantistes. Un élément que l’on a tendance à occulter.